Avion libyen détourné vers Malte : les pirates de l'air se sont rendus, les otages sains et saufs

  Avion libyen détourné vers Malte : les pirates de l'air se sont rendus, les otages sains et saufs





Après plusieurs heures de tractations et la libération progressive des otages, les deux pirates de l'air ont fini par se rendre. Pro-Kadhafi, ils réclament l'asile politique à Malte.





 

La fin du calvaire pour les 118 passagers. La prise d'otages qui s'est déroulée ce vendredi matin dans un avion de ligne de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways s'est achevée en début d'après-midi, avec l'arrestation des deux pirates de l'air. Il s'agissait de partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, qui réclamaient l'asile politique dans cette île, a déclaré un ministre libyen.

 

Plus tôt dans la matinée, le Premier ministre maltais Joseph Muscat avait annoncé qu'un avion de ligne de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways qui devait relier Sebha à Tripoli avait été détourné avec 118 personnes à bord, le forçant à atterrir à l'aéroport de La Valette, à Malte. "Les services de sécurité coordonnent les opérations", avait-il précisé.

 

Une première libération de femmes et d'enfants

 

Joseph Muscat avait indiqué que parmi les 118 personnes se trouvaient 111 passagers (82 hommes, 28 femmes et un enfant) et sept membres d'équipage.  Des femmes et des enfants ont été libérés de l'avion, a-t-il fait savoir à la mi-journée sur Twitter : "Un premier groupe de passagers, composé de femmes et d'enfants, est libéré en ce moment". "La libération d'un deuxième groupe de 25 passagers est en cours", a-t-il écrit un peu plus tard, avant d'ajouter qu'au total, 109 personnes avaient pu sortir de l'appareil.

 

C'est encore lui qui a annoncé en milieu d'après-midi, toujours sur le réseau social, que les pirates de l'air s'étaient rendus et que tous les passagers étaient désormais libres.

La source : ici