ONSSA : Saisie et destruction de 4.700 tonnes de produits impropres à la consommation en 2016

  ONSSA : Saisie et destruction de 4.700 tonnes de produits impropres à la consommation en 2016







 

L'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a annoncé le bilan de ses opérations en 2016, faisant état de la saisie et de la destruction de 4.700 tonnes de produits impropres à la consommation en 2016, soit une baisse de 21% en comparaison avec l'année 2015.

 

Sur le marché local, 81.000 visites de contrôle des denrées alimentaires ont été réalisées sur le terrain, dont 32.300 en commissions provinciales et préfectorales, indique l'ONSSA dans un communiqué.

 

Ces investigations, qui ont mené au contrôle de 2.003.700 tonnes de produits alimentaires (soit 42% de plus par rapport à 2015), ont conduit à la saisie et à la destruction de 4.700 tonnes de produits impropres à la consommation (soit 21% de moins par rapport à 2015) et à la transmission au parquet de 2.600 dossiers pour jugement (soit 18% de moins par rapport à l’année 2015), ajoute le communiqué.

 

A l’importation, l'Office a procédé au contrôle de 15.666.000 tonnes de divers produits alimentaires, notant que 51.500 certificats d’admission ont été délivrés et 5.100 tonnes de produits alimentaires ont été refoulés pour non-conformité aux exigences réglementaires en vigueur, relève l'ONSSA.

 

A l’exportation, 3,6 Millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés (+18% par rapport à l’année 2015) et ont abouti à la délivrance de 98.000 certificats sanitaires et phytosanitaires, selon l'ONSSA.

 

En plus des contrôles des produits alimentaires, l’Office a mené durant 2016 d’autres actions de contrôles qui ont concerné le contrôle phytosanitaire de 690 millions de plants et de 850.800 tonnes de produits végétaux non alimentaires et substrats et le contrôle variétale de 1.836.000 Quintaux (Qx) de semences et 40 millions de plants, poursuit le communiqué. Ces actions ont également porté sur le contrôle de conformité de 654.600 tonnes d’engrais et 53.000 tonnes de pesticides et le contrôle sanitaire à l’importation de 18.860 animaux et 15 millions de poussins d’un jour et œufs à couver, précise l'Office.

 

Pour ce qui est des agréments et autorisations, l’ONSSA a poursuivi son programme ambitieux visant l’agrément et/ou l’autorisation de tous les établissements qui transforment, conditionnent, stockent et commercialisent les produits alimentaires conformément aux dispositions de la loi 28-07 relative à la Sécurité sanitaire des produits alimentaires, fait savoir le communiqué.

 

Ainsi, 874 nouveaux établissements ont été agréés ou autorisés en 2016, ce qui porte le nombre total à 4.965 depuis le lancement de cette opération, précise l’ONSSA qui relève que ce programme d’agrément sera poursuivi en 2017 et 2018 pour couvrir la totalité des établissements agroalimentaires qui sont estimées à 7.500 unités

 

Ce programme permettra à l'Office de mieux réaliser les contrôles des aliments mis sur le marché et rassurer ainsi le consommateur sur la qualité et la sécurité sanitaire des aliments achetés.

 

L’ONSSA invite dans ce sens les consommateurs à s’assurer de l’existence des informations obligatoires sur l’emballage notamment l’adresse de fabrication, le nom de l’importateur, le numéro d’agrément de l’Office et la date limite de consommation.

La source : ici