Mauritanie: une dizaine de morts après le chavirement d'une pirogue

Mauritanie: une dizaine de morts après le chavirement d'une pirogue



 Une pirogue a chaviré jeudi dernier dans la commune de Khabou (extrême Sud-est de la Mauritanie, frontalière à la fois du Sénégal au Sud, et du Mali à l’Est) avec un bilan de neuf (9) morts, ont rapporté plusieurs sources concordantes. 

Ces faits sont survenus dans une zone isolée empêchant toute possibilité d’intervention des services de l’Etat pour les secours. Huit corps ont déjà été repêchés des eaux du fleuve Sénégal, alors que celui d’un individu relativement jeune reste encore introuvable. 

Ce drame a eu lieu tout près du village de Sollou, mais les disparus venaient de la localité de Guemou, explique le site d’informations en ligne du «Calame». 

Le correspondant de cet organe dans la région de Selibaby (700 kilomètres de Nouakchott) rappelle que « les populations mauritaniennes, maliennes et sénégalaises, qui partagent le précieux lit du fleuve Sénégal, ont toujours connu des accidents au cours des traversées» ou lors de leurs activités de pêche fluviale. 

Il cite les noms de plusieurs localités théâtre de drames au cours des dernières années: Golmi Kaaree, Keninchou, Digogni et d’autres endroits de pêche situés en territoire malien, ou sénégalais.

Par l’intermédiaire des autorités régionales, le ministre mauritanien de l’Intérieur a présenté les condoléances du président Mohamed Ould Abdel Aziz aux familles des victimes «suite à l’annonce de cette douloureuse nouvelle», selon la presse gouvernementale.

Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya 

 

Le360

Mauritanieune dizaine de mortsaprès le chavirementune pirogue

















La source : ici